retour Le Buisson Ardent - Groupes - Diocèse de Cambrai
account_circle

Semaine d'évangélisation - Frejus 2012

Quelques membres du Buisson Ardent ont vécu cet été une formation à l’évangélisation sur les plages de Fréjus. Cette formation était donnée par la fraternité missionnaire Jean-Paul II (http://fmjp2.com/).

 

                             DSC_0127 DSC_0127    

 

La journée commençait par les laudes et l’adoration, suivies par un temps d’enseignements et d’ateliers (comment aborder les gens, comment donner son témoignage, comment écouter, comment réagir aux questions difficiles…). La matinée se terminait par la messe. L’après-midi, après un temps de repos, nous partions pour l’évangélisation sur les plages. De nouveau, le soir, nous étions sur les plages et sur le port afin de témoigner de notre foi en Jésus-Christ.  Notre mission s’est terminée par une messe présidée par Mgr Rey, à laquelle nous avions invité les gens rencontrés. Voici quelques fioretti de cette mission :

 

                             405464_10151010094212903_952441299_n 405464_10151010094212903_952441299_n  

 

Dès le premier jour d’évangélisation, nous avons interpelé deux hommes d’une vingtaine d’années. L’un était très ouvert et curieux de rencontrer le Seigneur et de vivre ce que nous vivons (« Purée ça doit être bien de vivre ça ! »). Le deuxième était plus scientifique et voulait citer beaucoup de philosophes qui croient en Dieu. Enfin, il voulait absolument des preuves. Nous ne nous attendions pas à leur venue à la messe de jeudi…Et pourtant, ils sont venus. Chose qui nous a beaucoup touchée.

 

« C’est bien de votre part de nous parler de votre relation avec Dieu, c’est vrai que si personne ne nous en parle, on ne peut pas savoir qu’Il existe. »  (une jeune fille de 16 ans)

 

Durant  notre évangélisation de plage, nous avons observé une jeune femme de 29 ans que je prénommerai Lucie. Cette dernière était allongée sur la plage avec un livre sur la poitrine, cela ressemblait à la Bible, mais comme Lucie avait une couleur de peau d’une personne qui venait de l’Afrique du Sud, nous avons hésité un petit moment, car si ce livre était le Coran, nous n’avons pas beaucoup de connaissance de celui-ci. Nous sommes quand même allées la voir. Ce livre observé était bien la Bible. En fait, c’est une musulmane qui est en train de se convertir au christianisme. Nous avons eu une très longue discussion ainsi qu’un super témoignage de Lucie. Merci Seigneur pour cette belle rencontre.

 

 «  Moi, vous savez…j’ai beaucoup souffert dans ma vie. Mais je suis très croyante, je vais souvent à la messe. La foi m’a toujours relevée. » (une dame de Fréjus)

 

La première soirée d’évangélisation était difficile pour moi, nous avons été plusieurs fois déçus de nos rencontres trop courtes à notre goût. Nous abordons un couple de personnes âgées assises. Ma binôme a une discussion plus en profondeur avec la dame, très croyante. Je discute avec le monsieur, très hostile envers l’Eglise à cause de son passé. Je lui témoigne quand même de ce que m’apporte ma relation avec le Christ. Nous les revoyons à la messe à laquelle nous les avons invités. L’homme ne souhaite pas entrer mais un jeune réussit à le convaincre. Au cours de la prière à l’Esprit Saint, le prêtre donne une parole de connaissance : « Le Seigneur s’adresse à plusieurs personnes qui ont été  blessées par des personnes de l’Eglise. Il veut les guérir de leur blessure ». A la sortie, j’apprends qu’il était très content d’être venu et que cette parole lui a fait plaisir. Gloire à Toi Seigneur !

 

Grâce à cette mission, j’ai expérimenté la nécessité de la prière pour évangéliser. Lors des temps de louange qui précédaient le départ pour aller rencontrer les gens, j’ai vraiment senti que le Seigneur nous donnait sa joie, sa force, son amour, afin que nous soyons capables d’écouter les personnes et de témoigner de notre foi.

 

Une musulmane non pratiquante nous confie se poser de grandes questions par rapport à sa foi (elle a quitté sa région parce qu’elle était amoureuse d’une fille, bien sûr elle n’ose pas en parler à sa famille). Nous discutons pendant plus d’une heure. Elle me demande mon but dans la vie. Sans réfléchir, je lui dis que je veux devenir sainte. Elle me demande de lui expliquer ce que cela veut dire, je m’entends dire que je souhaite faire la volonté de Dieu dans tous les domaines de ma vie (professionnel, familial, affectif…). Je ne m’attendais pas à dire ça. Elle m’a évangélisée !

Article publié par Le Buisson Ardent • Publié Mardi 18 septembre 2012 • 3287 visites

keyboard_arrow_up